Croziflette au Morbier

Origine : Jura
Croziflette au Morbier
Preparation time
30 min
Cooking time
40 min

Petite histoire

Partie prenante de ce plat complet, convivial et familial, le Morbier doit son nom au village de Morbier, dans le massif du Jura. Au XIXe siècle, lorsqu'il restait du lait après la préparation du comté, mais pas assez pour en faire un autre, les paysans réservaient le restant de caillé dans une cuve en le recouvrant d'une fine couche de suie pour le protéger des insectes. Ce Morbier était alors un fromage réservé à leur propre consommation. Avec l'appellation AOC en 2000 et AOP en 2002, il connait désormais une reconnaissance internationale auprès des gourmands.

Les ingrédients

  • 300 g de crozets nature
  • 100 g de lardons allumettes
  • 1 oignon
  • 200 ml de crème
  • 300 g de Morbier
  • Sel, poivre

Les étapes de la recette

Faire cuire les crozets pendant 20 min dans de l'eau salée, puis les égoutter. Préchauffer le four à 180°C. Faire revenir l'oignon émincé avec les lardons jusqu'à ce qu'il soit tendre. Égoutter le tout sur du papier absorbant. Disposer les crozets dans un plat allant au four et les mélanger avec l'oignon et les lardons, 150 g de Morbier en morceaux, la crème, un peu de sel et du poivre. Recouvrir avec les 150 g de Morbier restant et enfourner  15 à 20 min afin de laisser fondre le fromage. Servir chaud avec une salade verte.



Suggestion de vin

Chardonnay du Jura
Partagez cette recette