Sherpa partenaire des maîtres chiens d'avalanche

partenariat ANENA

Sherpa devient partenaire de l’ANENA (Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches) en aidant particulièrement les maîtres-chiens d’avalanche. Au-delà d’un soutien matériel, Sherpa souhaite raconter l’histoire de ses hommes et femmes, et de leurs compagnons, engagés au quotidien pour la sécurité des pratiquants de la montagne. Pour Sherpa, seule enseigne d’alimentation exclusivement implantée en montagne, c’est une manière d’affirmer son identité et son implication au quotidien dans la vie des stations de sports d’hiver.

 

Le maître-chien d'avalanche et son compagnon à quatre pattes interviennent en montagne pour localiser les victimes d'une avalanche, ensevelies par la neige. Leur activité est une spécialisation d'un métier de la montagne : pisteur-secouriste, personnel des remontées mécaniques ou des communes de montagne, moniteur de ski, gardien de refuge, ou même sapeur-pompier…
Formé par l’ANENA, titulaire d’un Brevet d’État, les maîtres-chiens d'avalanche ne sont qu’une poignée. Leurs animaux : Border Collie, Malinois, Labrador, Berger allemand ou encore Golden Retriever doivent être des mâles, âgés d’un à quatre ans, à jour de vaccination, tatoués et reconnus en bonne condition physique. Avant de les déclarer bons pour le service, le vétérinaire vérifie s’ils pourront intervenir dans de bonnes conditions jusqu’à l’âge de dix ans environ.

 

Un partenariat qui se traduit par les actions suivantes :

  • Contribuer à l’équipement. Cette année, par exemple, Sherpa a équipé en vestes techniques de marque Mammut tous les formateurs de maîtres-chiens d’avalanche.
  • Participer, grâce à la cotisation versée au club des partenaires, à l’entretien des chiens, dont la nourriture et les soins représentent un budget important.
  • Mettre à disposition des clients de ses supermarchés les documents pédagogiques édités par l’ANENA afin de prévenir les risques liés à la neige et aux avalanches.
  • Et, d’une manière générale promouvoir et soutenir l’ANENA et les équipes cynophiles, à chaque fois que c’est possible.

 

Share this news